Clémence Attar autrice

Elle intègre le département écriture dramatique de l’ENSATT en 2020, après une licence en arts du spectacle et une incursion en école d’ostéopathie. Elle opère sur deux fronts : l’écriture et la mise en scène. Elle met en scène deux projets au conservatoire du XVIIème arrondissement de Paris, puis crée sa première pièce à l’espace Icare d’Issy-les-Moulineaux en 2015. Elle travaille en ce moment en parallèle sur un projet de grande ampleur dans les espaces péri-urbains avec Mathis Bahut.

Mathis Bahut - scénographe

MATHIS BAHUT scénographe

Après un BTS Design d’Espace de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré à Paris, où il acquière des connaissances théoriques et plastique, Il effectue un stage au TNT de Toulouse et participe à la construction de la scénographie de "un Songe d’une Nuit d’Eté" de Laurent Pelly.  En 2018, il crée la scénographie du texte "D.C.D" de Michel Simonot sous la direction de la metteuse en scène Sandrine Pirès. Il valide un DNAP mention Scénographie à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2018. Il intègre par la suite la section scénographie de l’ENSATT. En janvier 2021, pour terminer son cursus, il conçoit avec Ariane Germain la scénographie de "Un fil à la patte" mis en scène par Claudia Stavisky. 

Raphaël Fouilloux - Concepteur son

RAPHAEL FOUILLOUX concepteur son

Régisseur du son et saxophoniste diplômé du DMA de Nantes, il intègre l’ENSATT en 2018. Il a assisté le travail du concepteur sonore Christophe Sechet au sein de la compagnie Eulalie pour le spectacle "l’Education sentimentale". Membre du collectif STP, il est créateur sonore pour la compagnie Farouche et la compagnie du Sabir. Il fait également partie de groupes musicaux tels que le Tengu Sound ou encore les Pygmées.

Ariane Germain - Scénographe

ARIANE GERMAIN scénographe

Avant d’intégrer l’ENSATT en scénographie, Ariane a effectué deux années de CPGE Arts et Design à l’école Duperré. Son parcours repose sur une pratique artistique pluridisciplinaire où se mêlent les différentes pratiques du design, le graphisme, le produit et l’espace, mais aussi un travail plastique expérimental. En janvier et février 2021, elle a réalisé avec Mathis Brunet–Bahut la scénographie de "Un fil à la patte", mis en scène par Claudia Stavisky à l’ENSATT à l’occasion de son projet de fin d’étude. En décembre 2020 elle a réalisé la scénographie de "A sec", mis en scène par Sarah Delaby Rochette à l’ENSATT. Depuis 2020 elle travaille à plusieurs reprises avec Nicolas Boudier au TNG autour du spectacle "A l’origine fut la vitesse" qu’il co-met en scène avec Phillipe Gordiani.

Sophie Glise - Présidente du Collectif STP

SOPHIE GLISE présidente de STP

Après une licence d'histoire et un master d'études urbaines, Sophie se lance dans un poste d'accompagnante pour les élèves en situation de handicap. Aujourd'hui, elle a pour projet d'entrer dans une école d'assistant.e social.e. Côtoyant depuis peu le monde du spectacle vivant, elle est séduite par celui-ci et s'engage auprès de STP en tant que présidente.

Martin Laurent - Trésorier du Collectif STP

MARTIN LAURENT trésorier de STP

Après 5 ans d’études de droit, et master deux de philosophie en éthique écologie et développement durable, Martin se consacre à la préparation du barreau avec pour objectif de devenir avocat en droit de l’environnement. Son attrait profond pour les arts de la scène qu’il a pratiqué jusqu’à son baccalauréat l’a poussé à s’engager dans des projets associatifs tél que STP, et contribuer à son développement en y apportant ses compétences.

Lou Morel - Conceptrice lumière

LOU MOREL conceptrice son

Initialement formée aux métiers de prise de vue et de la lumière en BTS Audiovisuel Métiers de l’Image au Lycée Léonard de Vinci à Villefontaine, elle effectue ensuite service civique à Galerie Lumière et à l’Institut Lumière à Lyon. En 2018, elle intègre l’ENSATT en conception lumière. Entre reportage photographique, réalisation de documentaires et expérimentations lumineuses, elle profite de sa polyvalence et tente de la mettre au service de divers projets. 

Noé Quilichini - Costumigraphe

NOE QUILICHINI costumigraphe

Après deux ans passés dans une CPGE en partenariat avec le théâtre Nanterre Amandiers à expérimenter la scène de l’intérieur, Noé Quilichini décide de revenir à son premier amour, le vêtement. Indubitablement attachée aux corps et au mouvement, elle s’efforce depuis, dans la création costume, de garder un lien privilégié avec le plateau. Forte de collaborations étroites et passionnantes, avec Isabelle Deffin notamment, elle commence à dessiner les enjeux que posent sa pratique de la costumigraphie. Ainsi, depuis ses premières créations en 2016 avec le collectif JOKLE ou l’association Le TAP jusqu’à sa collaboration avec Gaëlle Hermant débutée en 2018, Noé tente d’explorer et de cerner l’effervescence des corps sur scène, de les révéler par des matières, des textures, des réactions lumineuses. Elle cherche une manière de dialoguer avec la salle en jouant sur des stimulations délicates, mais tranchantes et répétées de l’oeil du.de la spectateur.trice.